"En juin 1919, un groupe d'écrivains rescapés de la Grande Guerre, autour d'Henry Malherbe, Maurice Genevoix, Roland Dorgelès, crée une "Association des Ecrivains Combattants" pour rendre hommage à ses 560 camarades morts pour la France. Parmi ceux-ci, des personnalités déjà connues comme Péguy, Alain-Fournier, Pergaud, Apollinaire, mais, pour la plupart, de jeunes talents inconnus, n'ayant pas eu le temps d'accéder à la notoriété. L'AEC leur consacrera, en 1926, une Anthologie en cinq volumes, et, en 1927, leurs noms seront gravés sur des plaques de marbre apposées sur les murs du Panthéon. Deux d'entre-eux étaient Sablais : Christophe Colombe et Albert Nicoleau.
Un partenariat entre l'AEC et HMP 85 est en projet."